Coup de tonnerre dans le PAF ! Nicolas de Tavernost, figure emblématique du paysage audiovisuel français et PDG du groupe M6 depuis plus de 20 ans, a annoncé son départ à la surprise générale. Il quittera ses fonctions le 23 avril prochain, laissant la place à une nouvelle génération.

Un départ surprise

C’est au Figaro que Nicolas de Tavernost, 73 ans, a officialisé son départ, initialement prévu pour août 2025. « Les actionnaires m’avaient demandé de prolonger mon mandat » après l’échec du projet de fusion avec TF1, explique-t-il. « Ceci étant maintenant derrière nous, et après avoir clarifié notre stratégie sur le streaming, j’ai estimé que les conditions actuelles permettaient, compte tenu de la bonne tenue du groupe, de passer à l’étape de la succession« .

Un héritage flamboyant

Le départ de Nicolas de Tavernost signe la fin d’une époque. Arrivé en 1987, il a contribué à faire de M6 « la petite chaîne qui monte » un groupe de médias puissant, avec des chaînes comme W9, Teva, Paris Première ou Gulli, et des stations de radio comme RTL et Fun Radio. Il est également à l’origine d’émissions à succès comme « Top Chef », « Pékin Express » et « L’amour est dans le pré ».

Hommages unanimes

Le monde des médias a unanimement salué le parcours de Nicolas de Tavernost. « Une page se tourne« , a commenté Maxime Saada, le patron de Canal+. « Ton intelligence, tes bons mots, ton humour implacable, tes coups de gueule et ta vision sectorielle me manqueront« .

Rodolphe Belmer, PDG de TF1, a rendu hommage à « pendant près de 40 ans le meilleur concurrent, acharné, agile et flamboyant, du groupe TF1« . Delphine Ernotte, à la tête de France Télévisions, a elle aussi exprimé son « admiration » pour l’homme fort de M6.

David Larramendy, successeur désigné

C’est David Larramendy, 49 ans, actuel dirigeant de M6 Publicité, qui prendra la succession de Nicolas de Tavernost. Sa mission principale sera de développer le streaming avec la nouvelle plateforme M6+, qui sera dévoilée début mars.

M6 : cap sur le streaming

Le groupe M6 entend investir massivement dans le streaming avec pour objectif de doubler la consommation sur sa plateforme et tripler ses revenus d’ici 2028. L’année 2024 sera également marquée par la diffusion de l’Euro de football, dont M6 sera co-diffuseur avec TF1.

Un départ qui sonne la fin d’une époque, mais qui ouvre aussi un nouveau chapitre pour le groupe M6.