Quelque part à Palilula (VO)(ST)

Quelque part à Palilula durant les années 60 en Roumanie, Serafim, un jeune diplômé en médecin. Palilula est une ville fantôme, perdue au milieu de la plaine vallahienne. Une zone de quarantaine, un sanatorium, un hôpital improbable, une clinique gynécologique dans une colonie où aucun enfant ne naît. Une communauté de Roumains qui ont oublié leur langue, mais pas la nostalgie de leur musique traditionnelle. Roumains avec goût et dépaysement danubiens. Le jeune médecin Serafim n’aura pas la possibilité d’exercer son métier de pédiatre, dans cette ville sans enfants. Il se noiera dans le miel sucré et empoisonné du lieu, comme une mouche prise par une grenouille.