Omsch

« Si vous buvez ce jus, vous atteindrez la centaine », dit un jeune homme à une vieille dame. Celle-ci répond : « Je suis arrivée à cent ans sans ce jus, n’est-ce pas ?” L’humour et l’esprit sont la base d’une amitié qui comble l’énorme différence d’âge entre les deux personnes. L’homme est un artiste voyageur, peintre et cinéaste, la dame est sa voisine de palier. Peu à peu, la relation entre le quadragénaire et la centenaire solitaire au sens de l’humour grinçant devient une sorte d’affinité élective. Leurs discussions, interrompues et reprises au fil des années, forment le tissu de ce film personnel, tendre et surprenant. Une constatation sereine du pouvoir inéluctable du temps qui passe.