Le voleur de bicyclette

Ricci, qui affronte la pauvreté et la misère de l’après-guerre en Italie, voit enfin la chance lui sourire. On lui propose un emploi qui consiste à coller des affiches. La condition en est une – il faut posséder son propre vélo. Le bonheur initial de la famille est bientôt gâché par la nouvelle du vol de la précieuse petite reine. Ricci ne pouvant pas compter sur la police commence désespérément de chercher le voleur. Il est accompagné de son jeune fils. Et une fois tous les moyens épuisés, le père responsable de la famille succombe à la tentation.