Le choix d’Adèle

Cela fait deux ans que le mari d’Adèle est décédé. Depuis, cette institutrice passe sa vie dans le souvenir de son mari. En milieu d’année scolaire, arrive dans sa classe la petite Kaniousha, 8 ans et réfugiée albanaise. Adèle tente de l’intégrer à sa classe, mais l’enfant est rebelle et finit par exaspérer l’institutrice. Peu de temps après, une association contacte l’école pour annoncer que les parents de Kaniousha sont menacés d’expulsion.