Les 30 ans de Paris Première

cover30pp

parisprem1986Lancée le 15 décembre 1986 sur le câble parisien, Paris Première a bénéficié d’un déploiement sur les réseaux câblés de France 5 ans plus tard. A l’origine, la chaîne propriété de la Lyonnaise des Eaux diffusait une programmation décalée par rapport aux chaînes traditionnelles, les films étant souvent diffusés avant l’horaire des JT. Grâce à un partenariat avec le Palais Omnisports de Bercy, elle retransmettra de nombreux spectacles et événements sportifs en direct.

Avec la diffusion nationale à partir de 1991, la programmation devient moins locale et l’accent est porté sur la culture, arrive alors sur l’antenne l’émission Paris Modes. En 1993, la chaîne fait son apparition sur le bouquet satellite Canal Satellite, c’est alors que le Jean Edern’s Club fait ses premières polémiques littéraires (et politiques).

parispremiere1995Au milieu des années 90 de grands noms rejoignent la grille : Paul Amar, Thierry Ardisson (Paris Dernière), Franz Olivier Giesbert succède lui à Jean Edern Hallier.

La télé qui a l’esprit plus large que le petit écran accueille une nouvelle vague de nouveaux visages avec le lancement de Rive Droite/Rive Gauche :  Elisabeth Quin, Philippe Tesson et Frédéric Beigbeder.

En 2000 Paris Première rejoint le bouquet de télévision TPS, c’est l’occasion pour la chaîne d’accueillir Jean-Luc Delarue et met à l’antenne une speakerine d’un genre nouveau : Vincent Mc Doom.

En 2004, la chaîne est rachetée par le Groupe M6, nouveaux locaux (elle déménage à Neuilly) et nouveaux visages : Ariane Massenet recueille quelques Petites confidences entre amis et Philippe Gildas nous invite à prendre un peu de recul plus tard rejoindront Laurent Ruquier, Laurent Baffie, Pierre Lescure ou encore Alexandra Golovanoff. L’intégration au groupe permet à Paris Première de diffuser de nombreuses séries télés : Nip/Tuck, Drôles de dames, Les Mystères de l’Ouest, Happy Days

En 2009, Paris Première intègre la TNT, elle y sera d’ailleurs en clair chaque soir de 18h30 à 20h30.

parispremiere2011Pour ses 25 ans en 2011, la chaîne organise un évènement au Grand Palais autours de 25 artistes réalisant chacune 25 oeuvres d’art basées sur les thèmes de la chaîne : culture, cinéma, nuit, art de vivre, spectacle, sport, mode, humour.

Un an plus tard, c’est l’arrivée de haute définition, sur la TNT payante la chaîne offre également une nouvelle tranche en clair les weekend (9h-12h). Paris Première fait la demande pour un passage à la TNT gratuite, ce que le CSA lui refusera l’opération durera plusieurs mois, la chaîne faisant même intervenir le Conseil d’Etat pour l’étude de sa demande. Le Groupe M6 menace même la chaîne de fermeture en raison des résultats économiques. Toutefois, en décembre 2015, le CSA confirme son refus et la chaîne restera payante.

En 2016, alors que Numéro 23 est sanctionnée le CSA lui retire l’autorisation d’émettre, Paris Première lorgne alors sur la récupération du canal, mais une fois encore le Conseil d’Etat annule la décision du CSA et Numéro 23 gardera sa place.

A propos Damien 747 Articles
Blogger, propriétaire et webmaster de Planète CSAT. Fan des médias, abonné CANAL de longue date et reçoit la télévision via Orange.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*